Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 05:46
Après avoir rangé les bagages du Pape dans le coffre, le chauffeur réalise que le Pape reste sur le trottoir.
- Excusez-moi, Votre Sainteté, dit le chauffeur, voudriez-vous, je vous prie, vous asseoir pour que nous puissions partir ?
- Heu... Pour vous dire la vérité, dit le Pape, ils ne veulent pas me laisser conduire au Vatican, et j'aimerais beaucoup pouvoir le faire aujourd'hui.
De mauvaise grâce, le chauffeur passe à l'arrière et le Pape s'installe derrière le volant. Très vite le chauffeur regrette sa décision, quand après avoir quitté l'aéroport, le souverain pontife met la pédale au plancher, accélérant jusqu'à 170 Km/h...

- Je vous en supplie, votre Sainteté, ralentissez ! implore le chauffeur très inquiet, mais le Pape continue jusqu'à ce que les sirènes de police retentissent. Le Pape se range sur le côté et baisse sa vitre quand le policier s'approche, mais dès qu'il voit le Pape, il retourne à sa moto, ouvre sa radio et dit à son chef qu'il a arrêté une limousine roulant à 170 !!!!!
- Quel est le problème ? Bouclez-le ! dit le chef.
- Je ne pense pas qu'on puisse faire ça, c'est quelqu'un de très important, dit le policier.
- Il n'y a pas de raison ! s'exclame le chef.
- Non, je veux dire réellement important, dit le policier
Le chef demande alors :
- Qui avez-vous coincé ? Le Maire ?
Le policier :
- Plus gros !
Le chef :
- Un sénateur, un député, un ministre... le président ?
Le policier :
- BEAUCOUP PLUS GROS !
Le chef :
- Bien ! Dites-moi qui c'est !
Le policier :
- Je pense que c'est Dieu lui-même !
Le chef :
- Qu'est-ce qui vous fait croire que c'est Dieu ?

Le policier :
- Parce qu'il a le Pape comme chauffeur !





Voilà, c'est tout pour ce dimanche ! rendez-vous dimanche prochain si vous le voulez bien ! Si ça vous a fait sourire c'est déjà ça  de gagné ! 
Partager cet article
Repost0
25 janvier 2009 7 25 /01 /janvier /2009 06:55
Un mec complètement bourré vient sonner avec insistance chez des gens en pleine nuit.
 L'homme de la maison se lève et demande furieux :
 - Qu'est-ce que TU veux ?
L'autre lui répond :
 - Viens me pousser ! Il faut que TU viennes me pousser !
 Excédé Le propriétaire de la maison lui dit :
-  Je NE te connais pas, et en plus IL EST 4 heures du matin, TU me réveilles pour me dire de te pousser et j'en AI pas envie, alors dégage d'ici et ne ME dérange plus !
De retour dans la chambre, il se remet au lit, mais sa femme qui a tout
entendu, le sermonne :
- Quand même TU exagères, cela t'est déjà arrivé d'être en panne la
nuit, TU aurais pu le pousser ce pauvre type..
- Ouais, mais IL fait froid et en plus IL est bourré !
 - Raison de plus pour l'aider, il ne va pas y parvenir tout seul. Non ??
Vraiment, je ne te reconnais pas, je suis très déçue de ton attitude...!
 Son mari, pris de remords, se rhabille et descend.
 Il ouvre la porte et crie :
 - He mec !!!  C'est d'accord, je me suis habillé exprès pour venir te
pousser, uu es où ?
Et le mec bourré répond :
 - Là , sur la balançoire...!!!








Voilà, c'est tout pour ce dimanche ! rendez-vous dimanche prochain si vous le voulez bien ! Si ça vous a fait sourire c'est déjà ça  de gagné ! 

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 05:43

Ceux qui n'ont pas d'enfant auront du mal à percevoir le réalisme de la situation. Les autres comprendront !

 


C'est l'histoire d'une instit en dernière année de maternelle. Un des gamins lui demande de l'aider à mettre ses bottes, et, en effet elles sont vraiment dures à enfiler. Après avoir poussé, tiré, poussé et tiré dans tous les sens, les bottes sont chaussées et le gamin lui dit :

- Elles sont à l'envers Maîtresse !

La maîtresse attrape un coup de chaud quand elle s'aperçoit qu'en effet,les bottes sont à l'envers ... Bref, nouvelle galère pour les enlever ....

Et elle réussit à garder son calme jusqu'à ce que les bottes soient rechaussées aux bons pieds. Et le gamin lui dit :

- C'est pas mes bottes !

A ce moment, elle fait un gros effort pour ne pas lui mettre une baffe, elle se calme et demande pourquoi il ne l'a pas dit plus tôt.

- Bon, allez, on les enlève, dit-elle, et elle se remet au boulot.

Le gamin poursuit :

- Ce n'est pas mes bottes, c'est celles de mon frère, mais ma maman elle a dit que je dois les mettre.

Là, elle a envie de pleurer et entreprend, une fois encore, de lui remettre ses bottes. Pour finir, elle le met debout, lui enfile son manteau, son cache-nez et demande

- Où sont tes gants ?

Et le gamin de répondre :

- Dans mes bottes !!!!!!!!!          

Voilà, c'est tout pour ce dimanche ! rendez-vous dimanche prochain si vous le voulez bien ! Si ça vous a fait sourire c'est déjà ça  de gagné ! 

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2008 7 14 /09 /septembre /2008 16:16
Wouahhhhhhhhhhh j'en ai bavé mais enfin j'y suis arrivée, d'autant plus que j'ai essayé de respecter le texte de base au maximum ! Comme quoi, on peut faire ce qu'on veut des mots, des genres masculins ou féminins tout est lié...



Ah ! LE langage français !

 


Les femmes se bidonnent avec le langage français ! Le langage français est quand même bizarre :

Pourquoi dit-on UNE banquette et pourquoi UN sofa ? LA banquette  a-t-elle des avantages que l'on n'a pas encore vus ?
Pourquoi, dès que c'est UN merdier , c'est tout de suite au MASCULIN ?
 LE déluge, LE froid, LE blizzard, LE vent, tout ça c'est pour les HOMMES !
Nous, c'est LA brise légère, LA chaleur, LA douceur, LA félicité !

Vous, vous n'avez pas de chance : LE ménage,  LE repas , LE service de table,  LE dépoussièrage,  LE rangement , LE balai.
Nous, c'est LA tisane dans LA chauffeuse avec LA gazette en regardant  LA série  !
Et ça pourrait être LA satisfaction, si vous ne semiez pas LE trouble pour mettre LE désordre.
Pour retrouver LA sérénité, je crois que nous devrions laisser LA nature décider...
Vous pouvez regarder LE  téléviseur , mais nous choisissons LA chaîne, même si LE poste  vous appartient, nous gardons LA télécommande.

Mais, ne voyez aucun sexisme là-dedans, oh non ! D'ailleurs, entre parenthèses, je vous signale que LA sexualité est FEMININE.Par définition, LA jouissance est donc pour les FEMMES. Car si les négociations sont lentes, c'est qu'elles ne sont qu' UNE négociation. Plus que ça, c'est souvent UN mal de crâne.

Après avoir obtenu UNE distraction, les FEMMES se retournent pour trouver  LA paix pendant que les HOMMES vivent  UN fantasme. D'ailleurs dès que c'est sérieux, comme par hasard, c'est tout de suite au FEMININ: On dit UN ruisseau, UN étang, mais on dit UNE rivière, UNE mer. On dit UN scooter mais UNE moto !
Et quand il y a UNE difficulté dans UNE voiture, c'est tout de suite UN cataclysme. C'est toujours à cause d'UN con qui démarre pas, d'UN feu qui reste rouge, d'UN temps de m...(bip), bref toujours à cause d'UN  macho au volant, ça s'appelle UNE certitude.

Enfin, moi si j'étais vous les HOMMES, je ferais UN avis. Et il faut faire vite parce que votre situation s'aggrave de jour en jour. Y'a pas si longtemps vous aviez LE logiciel, LE bon vieux logiciel des familles.
Ca ne nous a pas plu, nous les FEMMES, et nous avons inventé UNE version spéciale Pro. Mais vous avez quand même quelquefois des petits avantages : nous avons LA fidélité, LA sincérité, vous avez LE temps libre, LE bricolage et LE jardinage !
Vous avez LE compte en banque, nous avons UNE autorisation de découvert permanente !
Mais en général, LA nana qui a remanié ce texte sur LE langage français  vous aime  beaucoup ! © CB


Voilà, c'est tout pour ce dimanche ! rendez-vous dimanche prochain si vous le voulez bien ! Si ça vous a fait sourire c'est déjà ça  de gagné ! 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2008 7 14 /09 /septembre /2008 09:06
Chacun son dimanche !


 

 

 

 

Ah ! LA langue française !
 
"Les hommes se bidonnent avec la langue française ! La langue française est quand même bizarre :

Pourquoi dit-on UN tabouret et pourquoi UNE chaise ? LE tabouret a-t-il des attributs que l'on n'a pas encore vus ?
Pourquoi, dès que c'est UNE galère, c'est tout de suite au FEMININ ?
LA pluie, LA neige, LA grêle, LA tempête, tout ça c'est pour les FEMMES !
Nous, c'est LE soleil, LE beau temps, LE printemps, LE paradis !

Vous, vous n'avez pas de chance : LA vaisselle, LA cuisine, LA bouffe, LA poussière, LA saleté, LA balayeuse.
Nous, c'est LE café dans LE fauteuil avec LE journal en regardant LE foot !
Et ça pourrait être LE bonheur, si vous ne semiez pas LA discorde et mettre LA chicane.
Pour retrouver LE calme, je crois que nous devrions laisser LE genre décider...
Vous pouvez regarder LA télé, mais nous choisissons LE programme, même si LA télécommande vous appartient, nous gardons LE contrôle.

Mais, ne voyez aucun sexisme là-dedans, oh non ! D'ailleurs, entre parenthèses, je vous signale que LE mot "SEXE" n'a pas de FEMININ. On ne dit pas LA sexe, mais bien LE sexe d'une FEMME. Par définition, LE plaisir est donc pour les HOMMES. Car si les préliminaires sont rapides, c'est qu'ils ne sont qu'UN préliminaire. Plus que ça, c'est UNE perte de temps.

Après avoir obtenu UN orgasme, les HOMMES se retournent pour trouver LE sommeil pendant que les FEMMES vivent UNE frustration. D'ailleurs dès que c'est sérieux, comme par hasard, c'est tout de suite au MASCULIN : On dit UNE rivière, UNE mare d'eau, mais on dit UN fleuve, UN océan. On dit UNE trottinette mais UN avion à réaction !
Et quand il y a UN problème dans UN avion, c'est tout de suite UNE catastrophe. C'est toujours à cause d'UNE erreur de pilotage, d'UNE passe d'essence, d'UNE mauvaise visibilité, bref toujours à cause d'UNE connerie, ça s'appelle UN impondérable.

Enfin, moi si j'étais vous les FEMMES, je ferais UNE pétition. Et il faut faire vite parce que votre situation s'aggrave de jour en jour. Y'a pas si longtemps vous aviez LA logique, LA bonne vieille logique FEMININE.
Ca ne nous a pas plu, nous les HOMMES, et nous avons inventé LE logiciel. Mais vous avez quand même quelquefois des petits avantages : nous avons LE mariage, LE divorce, vous avez LA pension, LA maison !
Vous avez LA carte de crédits, nous avons UN trou... LE découvert !
Mais en général, LE type qui a inventé LA langue française ne vous aimait pas beaucoup ! "



Je pense que j'vais sûrement m'amuser à fermer LE clapet de CE type qui a voulu ridiculiser LA femme en prenant de LA langue française que ce qui l'arrangeait !! Nan, j'suis pas UNE féministe assidue, mais chacun peut s'amuser comme il peut.... donc A SUIVRE !


Voilà, c'est tout pour ce dimanche ! rendez-vous dimanche prochain si vous le voulez bien ! Si ça vous a fait sourire c'est déjà ça  de gagné ! 

 

 

 

Partager cet article
Repost0